894 critiques de films

  33 critiques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2021
PIFFF 2021
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

TRANSCENDANCE

 

GENRE : Si seulement...

REALISATEUR : Wally Pfister

ANNEE : 2014

PAYS : USA/GB

BUDGET : 100 000 000 €

ACTEURS PRINCIPAUX : Johnny Depp, Rebecca Hall, Paul Bettany...

 

RESUME : Dans un futur proche, un groupe de scientifiques tente de concevoir le premier ordinateur doté d’une conscience et capable de réfléchir de manière autonome. Ils doivent faire face aux attaques de terroristes anti-technologies qui voient dans ce projet une menace pour l’espèce humaine. Lorsque le scientifique à la tête du projet est assassiné, sa femme se sert de l’avancée de ses travaux pour « transcender» l’esprit de son mari dans le premier super ordinateur de l’histoire. Pouvant désormais contrôler tous les réseaux liés à internet, il devient ainsi quasi omnipotent.

 

MON HUMBLE AVIS

Wally Pfister, dont c'est ici le premier film en tant que réalisateur, est le directeur de la photographie de Christopher Nolan. De ce côté-là pas de problèmes, la photo est réussie. En revanche, la comparaison avec Nolan ne s'opère pas vraiment.

Si le pitch de départ est intéressant, une intelligence artificielle qui prend le contrôle, force est de constater que Transcendance manque d'ampleur et ne va jamais au bout de son concept pourtant riche de promesse. Pourtant tout était là pour faire un bon thriller de science-fiction, un budget conséquent (100 patates tout de même), un casting de stars, mais le scénario ne tient pas la route pendant les deux heures du film.

Une forme d'apathie semble règner sur Transcendance à l'image d'un Johnny Depp, non crédible en scientifique, au jeu monolythique et sans expression comme s'il se demandait pourquoi il avait signé (Amber me dit le chèque...). Cette chape de plomb empêche ainsi le film de se déployer totalement et d'explorer tous les méandres d'un sujet brassant des thèmes tels que l'intelligence artificielle, l'écologie et les dérives de la science. Mises bout à bout, les différentes scènes s'agencent à la suite des péripéties d'un script un peu trop sage. D'ailleurs, les autres acteurs sont au diapason du métrage, non exploiter comme Cillian Murphy ou Morgan Freeman. Seuls Rebecca Hall et Paul Bettany s'en tirent bien et apportent une dose d'humanité à l'ensemble.

Peut-être que cette mayonnaise virtuelle ne prend pas parce que le réalisateur ne prend jamais partie pour les scientifiques ou pour ses opposants. Finalement, on se saura jamais si les intentions du Dr Carter sont si terribles. Ce pan de l'histoire concernant la robotisation de l'humanité n'est pas exploité. Après un début un peu poussif (les dialogues sont très didactiques), Transcendance donne dans l'action dans sa dernière bobine lors d'un affrontement final assez réussi. Les événements de la fin du film avec l'utilisation de la nanotechnologie pour revitaliser les humains renvoient furieusement à l'ambiance et à certains épisodes de la série X-Files.

Au final, Transcendance n'est pas la purge annoncée, mais ne parvient pas à transcender son sujet (c'est con...) et à développer des thématiques philosophiques sur la vie post-mortem virtuelle, ou sur l'immortalité. Des portes ouvertes vite franchies pour remplir le cahier des charges d'un blockbuster estival.

 

NOTE : 3 / 6

 

Écrire commentaire

Commentaires: 5
  • #1

    alice in oliver (jeudi, 24 juillet 2014 13:16)

    j'ai lu de très mauvaises critiques à son sujet, donc je m'en dispensrai

  • #2

    Mr Vladdy (jeudi, 24 juillet 2014 15:42)

    Mon avis sera dans l'un de mes prochains fanzine. Je suis un peu mitigé sur ce film. Le fond est intéressant mais à force de vouloir se compliquer la vie et nous perdre avec du technique, il devient juste un brouillon un peu pénible à suivre surtout vers la fin...

  • #3

    laseancearoggy (jeudi, 24 juillet 2014 19:17)

    A Alice in oliver,
    Moi aussi, je n'ai lu que du mauvais à son sujet. Et, je te confirme que tu économiseras ton argent pour le réserver pour un bon film :)

  • #4

    laseancearoggy (jeudi, 24 juillet 2014 19:19)

    A Mr Vladdy,
    Je suis d'accord avec toi. Il y avait certainement mieux à faire, peut-être pas un réalisateur avec plus d'expérience.

  • #5

    alice in oliver (vendredi, 25 juillet 2014 11:44)

    de toute façon, je n'avais pas spécialement envie de le voir