894 critiques de films

  33 critiques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2021
PIFFF 2021
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

TOTAL RECALL

 

GENRE : Total baston

REALISATEUR : Len Wiseman

ANNEE : 2012

PAYS : Canada/Etats-Unis

BUDGET : 200 000 000 $

ACTEURS PRINCIPAUX : Colin Farrell, Kate Beckinsale, Jessica Biel, Bill Nighy...

 

 

 

RESUME : Modeste ouvrier, Douglas Quaid rêve de s’évader de sa vie frustrante. L’implantation de souvenirs que propose la société Rekall lui paraît l’échappatoire idéale. Mais lorsque la procédure d’implantation tourne mal, Quaid se retrouve traqué par la police. Il ne peut plus faire confiance à personne, sauf peut-être à une inconnue qui travaille pour une mystérieuse résistance clandestine.

 

MON HUMBLE AVIS :

Autant le dire d'emblée, je ne suis pas un fan du film de Verhoeven que j'avais vu à sa sortie en 1990. D'ailleurs, je ne l'ai pas revu.

Ce remake, même si il garde certains éléments ou scènes du film de Verhoeven, ne se déroule pas sur Mars mais sur une Terre dévastée et divisée en deux blocs. Si on ne connaît pas le film d'origine, le métrage s'avère plutôt bon, notamment au niveau des effets spéciaux. Le visuel du film est calqué sur plusieurs autres longs métrages. On pense à Minority Report pour la technologie, Le 5ème élément pour les poursuites en voitures aériennes et à Doomsday pour la fin. La plus grosse influence visuelle restant Blade Runner au niveau des décors et de l'allure des cités. Par aileurs, Kate Beckinsale reprend son rôle de Séléna dans Underworld pour le côté sexy et experte en combats.

Au rayon des bémols, à noter que les scènes d'action ne sont pas toujours bien lisibles et le fait que Colin Farrell réussisse ce qu'il entreprend sans se faire blesser rend l'action trop peu crédible.

Néanmoins, ne boudons pas notre plaisir car le film se laisse suivre sans ennui et la vision en grand écran valorise la beauté des effets spéciaux.

 

EN BONUS : Kate est toujours aussi... jolie bien sûr...

 

NOTE : 4-/ 6 

Écrire commentaire

Commentaires: 0