894 critiques de films

  33 critiques de série

Ma pin-up du mois

L'as de pique
L'as de pique
PIFFF 2021
PIFFF 2021
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque
Soirée Perles rares vampiriques à la Cinémathèque

Ma Blogothèque cinéphilique

Suivre le site
Suivre le site

 

TOKYO TRIBE

 

GENRE : Rap attack

REALISATEUR : Sono Sion

ANNEE : 2014

PAYS : Japon

BUDGET : ?

ACTEURS PRINCIPAUX : Hitomi Katayama, Akihiro Kitamura, Tomoko Karina...

 

RESUME : Dans un Tokyo futuriste, une immense guerre des gangs fait rage et divise la ville en quatre clans qui veulent imposer leurs règles. À la tête de deux bandes, deux anciens amis rivalisent et les rancoeurs et sentiments personnels viennent se mêler aux affrontements des hommes dans un chaos toujours grandissant.

 

MON HUMBLE AVIS

Une ambiance de dingue en présence de Sono Sion devant une salle pleine. Le chouchou du festival a été ovationné pendant plusieurs minutes avant qu'il ne présente son dernier opus, une comédie musique de rap se passant au Japon. Et, comme le dit Sono Sion, c'est une comédie où il faut laisser son cerveau à l'entrée. Du pur entertainment. Et, le bougre n'a pas menti ! Tokyo tribe commence par un long plan séquence bien shooté dans une rue de Tokyo qui ressemble à un clip de rap présentant les différents gangs de la ville. Et, c'est parti pour une bonne demi-heure de rap US version japonaise à la MTV. Un peu lourd quand même et l'envie de partir se fait sentir.

On sent que Sono Sion s'est fait plaisir en tournant un film sans scénario car il n'y a pas vraiment d'histoire à part l'affrontement entre gangs. Néanmoins, ça et là on sourit devant les exagérations de certains personnages comme Meta, le Big boss d'un quartier qui cabotine ridiculement et qui ressemble physiquement à Steven Seagal.

Dommage donc, car le film est difficile à suivre au milieu de ce portnawak complet, mélange de combats au sabre, de baston de rue et surtout de n'importe quoi avec des personnages haut en couleur à la fois drôles et ridicules. Pourtant, on sent que Sono Sion est un bon réalisateur et ses mouvements de caméra le prouvent. Mais, je suis resté sur ma faim sur ce débordement de musique forte et comédie musique, un genre qui me passe à des années-lumières au-dessus de la tête.

 

Note : 2 / 6

Écrire commentaire

Commentaires: 0